Trouver des financements pour des projets de rénovation en copropriété

Le coût par logement d’une rénovation énergétique dépend d’un certain nombre de paramètres : type de travaux, caractéristiques du bâtiment, mitoyenneté des pignons ou non, tantièmes, spécificités architecturales, etc. Dans tous les cas, l’investissement est significatif. Heureusement, des solutions pour financer les travaux existent. Cette partie vous propose d’en faire la liste.

Vous trouverez aussi ces informations sur la plaquette de l’ADEME "Rénover en copropriété".

Un éventail d’aides financières possibles

Au-delà de la TVA à taux réduit (5,5 %), des subventions et des mesures fiscales permettent de financer une partie de l’investissement et donc de diminuer la facture finale des copropriétaires : certificats d’économie d’énergie (CEE), crédit d’impôt ou déduction fiscale, aides individuelles de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). Plusieurs d’entre elles dépendent du statut du propriétaire (occupant ou bailleur) et de ses revenus.

Par ailleurs et dans le même esprit, des aides locales peuvent exister, apportées par la commune, l’intercommunalité, le département et/ou la région.

Le financement du reste à charge

Le reste à charge (en tout ou en partie) ne peut pas toujours être financé par un apport personnel et/ou un éventuel fonds de travaux. De même, les économies d’énergie (et donc financières) ou la contribution du locataire aux travaux d’économie d’énergie ne sont pas toujours suffisantes pour rembourser rapidement les travaux d’isolation. Les copropriétaires ont alors la possibilité de solliciter un éco-prêt à taux zéro collectif et/ou individuel, ou un autre type de prêt.

Retrouvez toutes les fiches d’information sur les dispositifs d’aides mobilisables cités, sous la rubrique « Mon projet, mes aides financières »

Aide financière des territoires pour l’audit énergétique

Certains territoires accordent des aides au financement des audits énergétique de copropriété (maximum 50% de 5.500€) dans la mesure où celui-ci n’est pas obligatoire d’un point de vu règlementaire. Les conseillers copropriétés de l’AGEDEN vous proposent de vous accompagner dans la démarche de réflexion énergétique en évaluant l’intérêt pour la copropriété de faire réaliser ou non cet audit.
Pour connaitre les territoires de l’Isère concerné, contacter par téléphone ou mail les conseillers: 04.76.23.53.50 / infoenergie@ageden38.org

Éco-prêts à taux zéro « copropriétés »

Vous pouvez solliciter un éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) à titre individuel, mais également demander à votre syndic (après un vote en assemble générale) de monter un dossier au titre de votre syndicat de copropriété.

Toutes les informations sont sur la plaquette de l’éco-prêt de l’ADEME.

Dispositifs d’aide de l’ADEME, de la Région Auvergne Rhône-Alpes, des Départements à l’installation d’énergies renouvelables solaire et bois énergie

En savoir plus : site ADEME Auvergne Rhône-Alpes

 

Montage CPE – Contrats de Performance Énergétique

Votre copropriété en souscrivant à un contrat de performance énergétique avec l’entreprise faisant réaliser les travaux et assurant la maintenance des systèmes, obtient une garantie de réduction de ses consommations énergétiques réelles. En cas de non atteinte de la performance énergétique garantie, le fournisseur de services énergétiques engage sa responsabilité et doit indemniser la copropriété.