Repenser, diversifier, partager…

Et si je me déplaçais autrement ?

L’éco-mobilité ?

déf. ADEME août 2015 : L’éco-mobilité consiste à la mise en place et l’utilisation des modes de transport limitant les pollutions et les émissions de gaz à effet de serre : marche, vélo, transports collectifs (train, tramway, bus) covoiturage, autopartage, etc.

La consommation de carburants fossiles, les émissions de gaz à effet de serre, la charge financière croissante, la pollution de l’air et la santé, le bruit, la saturation de l’espace sont tout autant d’arguments pour nous inciter à moduler nos modes de transports.

On peut essayer…

Inscrivez votre voiture sur un site d’autopartage, prenez des covoitureurs pour vos trajets (même les courts!), utilisez le vélo pour les petits déplacements, renseignez vous sur les tarifs et horaires des bus et cars allez au travail à pied une fois par semaine, garez votre voiture à un parking relais, prenez une voiture en libre service pour partir en weekend …

Pour aller plus loin :

Covoiturage en Isère :
La Roue Verte,
Covoit’Oùra!
Covoit’Oùra (sur la CAPI uniquement)
Coivoit
Blablacar

Location de voiture :
Citiz,
Ouicar
Autop (Location de voiture entre particuliers en Bièvre Isère)

Transports en commun :
Transisère,
Réseau OURA

Continuez le parcours de l’éco-citoyen !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Dominique dit :

Pas si simple au début, il faut trouver les arrêts, les horaires, aménager son emploi du temps. Mais ensuite, ce n’est que du bonheur ! Dans le car, on voit les choses d’en haut, c’est très agréable, et on peut penser à tout. Seul hic : en Isère, c’est HORS DE PRIX. Je ne saisis pas les priorités du Conseil Général : s’ils veulent augmenter la fréquentation des transports en commun, pourquoi ne pas les faire gratuits, ou beaucoup moins cher? Et faire payer l’accès des voitures individuelles en ville dès qu’il y a moins de 4 passagers à bord. Ce serait une mesure d’accompagnement efficace et cohérente. Je signale d’ailleurs qu’à Gap, les transports en commun sont gratuits depuis des années !

denaud jean-claude dit :

non connaissons blablacar mais pour le reste, quand on est en campagne avec du travailnon sédentraire, mon epouse est en chèque service et va de maison en maison ( 10 clients par semaine) et mon artisan, nous ne pouvons pas avoir d’autre moyen de locomotion, pour faire les courses pas de services de car, un systeme à été mis en circulation par la communaute de commune mais ne concerne pas facilement les village éloingées, il faut prendre rendez vous quelques jours à l avance