Projet réalisé : mise en place d’un réseau de chaleur bois énergie pour plusieurs bâtiments.

Nous présentons ici la réflexion menée par le bureau d’études lors de la conception des réseaux hydrauliques de chauffage en avant-projet.

Extrait de la notice descriptive de l’APD (bureau d’études AKOE) :

A partir de l’usage des bâtiments, de leur plage d’occupation et du souhait de comptage du MO, nous pouvons définir l’architecture du réseau hydraulique. En phase APS, nous avions proposé les 5 circuits ci-dessous.

Avec cette architecture, la gestion des salles dont l’occupation peut s’étendre au-delà des horaires standards, peut s’avérer problématique. Par exemple pour le circuit 5, si la salle du conseil est en demande de chaleur en soirée, l’ensemble des pièces de ce même circuit devront être chauffées ce qui entrainera des consommations d’énergie inutiles. Si l’on ne souhaite pas ce cas de figure, il est possible de multiplier le nombre de réseaux primaires au départ de la chaufferie mais cette solution s’avèrerait très couteuse.

Une solution, surement plus adaptée, consiste à réaliser un seul circuit primaire au départ de la chaufferie qui alimenterait toutes les pièces du bâtiment « Mairie » et de réaliser des « sous circuits » avec une régulation terminale pour chaque pièce (thermostat d’ambiance agissant sur une vanne 2 voies motorisée à l’entrée de chaque pièce) afin de les gérer indépendamment les unes des autres.

En phase d’avant-projet, l’utilisation qui va être faite du bâtiment et des différentes salles doit être bien définie car elle conditionne en partie le coût de l’installation. Apparait alors la notion d’usage c’est-à-dire la manière dont l’usager s’approprie l’espace (fonctionnalité et confort).

  • Le fonctionnement et les différents usages du bâtiment et de ces salles sont identifiés par la maitrise d’ouvrage.
  • La maitrise d’œuvre propose les différents systèmes qui peuvent répondre à ces exigences.

La planification du zonage est un travail conjoint et indispensable entre la maitrise d’œuvre (bureau d’études fluides et/ou architecte) et le maitre d’ouvrage. L’objectif de ce travail est d’apporter une qualité d’usage pour les occupants, et en parallèle répondre à l’enjeu de l’efficacité énergétique.

Répondre à un usage, c’est satisfaire un besoin de l’usager : il faut penser et concevoir la qualité d’usage, pas seulement à partir des techniques et des normes mais aussi et à partir des besoins de l’usager. L’équipement que l’on réalise perd de sa pertinence si ces aspects sont oubliés même s’il s’avère de bonne qualité sous d’autres aspects.

Retourner à la Newsletter « Tous en Transition Collectivités » du mois de janvier 2019.

Voir toutes les newsletters pour les collectivités

Découvrir l’accompagnement de l’AGEDEN pour les collectivités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *